Gayana_naiad

Reviews

4.9 out of 5 stars

Images

Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad Gayana_naiad
Book me! Review me!

Rates

½H
0€
1H
220€
2H
400€
3H
0€
6H
0€
12H
1,200€

Description

Created on: August 30, 2019
Gender: Female
City: sochi
Birth year: 24
Type: White
Hair color: Blond
Hair length: Long
Bust size: Medium (B), Natural
Height: 170
Build: Slim, Ultra sexy
Smoking: Non smoker
Languages:
  • English (Conversational)

Services

Availability: Incall:, Outcall:
Services: OWO, CIM, CIF, COB, DFK
Accept Trios: No

Contact

Phone: active +33745364135, WhatsApp

Reviews Add

  • Kiss: With tongue
  • Sex: Enthusiastic
  • Real pics? Yes
  • CIM: N/A
  • Anal sex: Yes
  • Blowjob: Bareback
  • Extraball: Multiple times allowed
  • Hygiene: Excellent
  • Dress code: Respected
  • Social time: Excellent
2 hours - 450+100€
Looks - 10/10
Service - 10/10
Je le fais rarement mais là j’avais envie d’un outcall. De rester posé chez moi et d’attendre tranquillement que la coquine vienne à domicile. Elle est venue à l’heure, belle comme une russe. Les deux heures étaient prévues, l’anal est venu avec l’instinct. J’ai pas écris sur Gayana mais je l’ai déjà vu avant. Alors c’était surtout des retrouvailles. Retrouvailles sauvages avec une fille toujours au point. Bonne mémoire elle m’a reconnu. Surtout elle a pas oublié mes envies mes petites perversions. Le dress code sexy était là. L’attitude aussi et le sourire quand elle m’a reconnu à l’entrée. C’était des retrouvailles entre amis et j’ai aimé ça. A la maison, elle s’est mise à l’aise. Discussion sympa avant d’entamer les choses sérieuses. On a pris notre douche ensemble puis ce qui devait arriver arriva. Moi j’ai fais une petite plongée dans ses jambes et de même pour elle. J’avais oublié que c’était une bonne suceuse. Et je pense pas à l’expression des ados. Ca fait bizarre d’être chez moi de se taper une belle bombasse russe et de la faire crier, de la partager aux voisins. Le son a augmenté quand je suis passé par son trouduc et le plaisir aussi. Ca a duré plus longtemps que je l’aurais prévu, mais c’était le top. Bien évidamment j’ai fini par décharger au beau milieu de son ventre. C’était too much. Trop de pression trop de plaisir. On a pris notre temps pour repartir après, entre les discussions sur le balcon, les rigolades, elle a quand même eu le temps de me faire tirer trois cartouches en deux heures. Oh oui j’ai passé du temps dans son trouduc et je vais pas m’en plaidre. Putain de bonnes retrouvailles avec ma petite russe anale. Elle déçoit pas.

fanta-stick

  • Kiss: With tongue
  • Sex: Enthusiastic
  • Real pics? Yes
  • CIM: N/A
  • Anal sex: Yes
  • Blowjob: Bareback
  • Extraball: Multiple times allowed
  • Hygiene: Excellent
  • Dress code: Not asked
  • Social time: Good
1 hour - 320€
Looks - 9/10
Service - 10/10
Metro Seins Germain de Pres. RDV Pris avec Gayana et son derriere. Une heure en tete a tete. La fiesta la fiesta. On a enchainé les emissions TV. On n’est pas couché avec elle. Meme ultra fatigué on peut pas dormir avec elle. Elle suce a réveiller un mort. J’etais pas mort alors c’était pire. La grosse trique qui est partie apres des sollicitations indecentes. Gayana est une fille farouche et pas prude. C’était une sacré soirée okay une heure seulement. Koh Lanta ou Survivor en anglais. Survivre le longtemps dans un cul serré. J’adore les montagnes russes j’adore les annales russes. Deja que les russes c’est ma tasse de thé alors les annales je vous dis pas. J’ai joué et j’ai gagné à Qui veut gagner mon fion. Fion merveilleux. Fion qui m’a donné The Voice. De la voix. J’ai ralé de plaisir pendant cette profonde visite. Plus beau le cul. Autre emission qui lui va bien. Allez un dernier pour finir. J’ai dépassé les 12 coups de minuit. Un cul c’est toujours serré mais survivre pendant 12 A-R c’est jouable quand se calmant. Vous l’avez compris. Une heure quasi full sodo avec Gayana. Sodo qu’elle gere comme une patronne. Sodo de batard pour orgasme de batard.

ibracadabra